La cuisine d’Algérie

La cuisine d’Algérie, texte d’Aouda Azzemou, 2005, ÉDITIONS LOUBATIÈRES

La cuisine chez nous est à notre image, piquante et douce à la fois. (…) tout comme le couscous est devenu un plat national en France, chez nous le biscuit de Savoie est devenu mouskoutchou, le gratin dauphinois est batata m’hamra bel halib... Aouda Azzemou s’est plongée dans ses souvenirs pour écrire plus de 600 recettes de la cuisine de son pays natal, elles sont précédées de pages où elle raconte le contexte dans lequel elle à vécu ses premières années celles où Mamina lui a enseigné les traditions et transmis son savoir- faire.

coton global

Coton global, texte de Philippe Delherm, ÉDITIONS CIRCA 1924

format Accordéon

« Fumer la pipe, c’est séduire. Pour soi, la pipe ne sent pas grand-chose. Mais pour les autres… Amsterdamer ou Clan, peu importe le nom, mais une blondeur vient de la Hollande en ciré ruisselant. Matois, on crée l’atmosphère, avec des gestes pacifiants. Les rites semblent aller d’eux-mêmes, et révéler d’autant plus la personnalité du célébrant que celui-ci officie distraitement, avec une précision mécanique et molle.«